Un copywriter ? Pourquoi ? Et c’est quoi, d’abord ?

« Copywri…quoi ? » Cette question fuse régulièrement lorsque j’évoque mon métier. Il est donc, sans aucun doute opportun, de faire le point sur qui nous sommes et ce que nous pouvons faire pour vous chez Des Idées Aux Mots…

D’aucuns vous diront que tout est dans le nom de notre agence de création de contenu. Et, de fait, nous pourrions résumer le travail de copywriter à cette volonté de poser des mots sur des idées.

Concepteur-rédacteur

Que les francophiles se rassurent : si ‘copywriter’ est un terme couramment utilisé dans les métiers de la communication et de la publicité, celui de concepteur-rédacteur permettra vraisemblablement aux autres professionnels – avides de trouver à mettre des mots sur leurs concept, produit ou service – de mieux comprendre en quoi nous pouvons leur être utiles. Tordons d’ailleurs le cou immédiatement à une idée reçue : faire appel à un copywriter – (ou concepteur-rédacteur, c’est un peu comme vous voulez) – n’est pas réservé à celles et ceux qui veulent faire de la publicité. En effet, chaque jour, des mots soutiennent votre activité professionnelle et, chaque jour, le choix judicieux des bons mots peut renforcer celle-ci.
Le copywriter trouvera le mot juste, celui dont l’impact, seul ou inclus dans une formule-choc, permettra de susciter l’intérêt du client ou du prospect. Il va aussi éviter les erreurs, car sa mise en perspective des textes lui permettra de mieux cerner tant la cible que le message qui la touchera.

De la conception…

Le premier métier du copywriter est d’avoir une vue d’ensemble du ‘problème’. Il faut correctement connaître les tenants et aboutissants d’un concept, d’un service ou d’un produit pour pouvoir en extraire la quintessence et la transposer en des mots clairs, précis et impactants. En fonction du ou des supports choisis, mais aussi de la cible, le concepteur-rédacteur va établir une stratégie de contenu permettant de ‘faire passer le message’. Ce n’est que fort de celle-ci qu’il pourra ensuite passer à l’étape suivante.

…à la rédaction

Cette deuxième étape, c’est le travail d’écriture. Riche de toutes les informations nécessaires à la bonne compréhension de l’équation, le copywriter va pouvoir poser les mots les plus justes – toujours en fonction et de la cible et de l’objectif – pour toucher tantôt le plus grand nombre tantôt les bonnes personnes, qu’il s’agisse d’un client à fidéliser ou d’un prospect à convertir.

Incitation à l’acte

Ne nous y trompons pas : écrire pour le plaisir d’écrire n’est pas de mise chez le copywriter. Son but est d’aider son client à susciter une action. Celle-ci peut être d’ordres divers. Un call-to-action (appel à l’acte pour ceux qui, vraiment, voient dans les anglicismes une cause d’urticaire) en fin de rédaction permettra de pousser un client à l’achat, à la souscription d’un service… La qualité du contenu proposé pourra également pousser d’aucuns à s’abonner à une newsletter ou à mettre un blog informatif dans ses favoris. Il existe de nombreuses manières de conclure un texte, mais l’intention est toujours de faire agir son lecteur.

L’idée ici n’est pas différente. En effet, si vous êtes convaincu de la nécessité de mettre en place une stratégie rédactionnelle, un clic ici est le premier pas vers une solution efficace en coywriting.